World Water Day: Commission launches €40 million to improve access to water in Africa, Caribbean and Pacific

version francaise plus bas

To mark World Water Day on 22 March, whose focus is "Water for Cities – Responding to the Urban Challenge", the EU Commissioner for Development Andris Piebalgs announces the launch of a pooling mechanism in the framework of the ACP-EU Water Facility. €40 million are available under this mechanism, which has been created to blend grants from the European Development Fund (EDF) with loans from the EU multilateral and bilateral finance institutions to finance projects for access to water and sanitation services in African, Caribbean and Pacific (ACP) countries. This financial instrument should increase the leverage effect of the financial aid and will trigger private sector participation. It will also contribute to EU support to Developing countries' efforts to reach the MDG for drinking water and sanitation.

EU Commissioner for Development Andris Piebalgs made the following statement:  

"For billions of people worldwide, access to safe drinking water and improved sanitation is still a matter of life and death. The "urban theme" of World Water Day 2011 is particularly accurate, because rapid population growth in cities in the developing world is putting additional pressure on infrastructure and services. In the Millennium Development Goals (MDGs), the international community pledged to provide safe drinking water and sanitation for billions more. Since then, we have made substantial headway. But there must be absolutely no let-up in our efforts to meet these goals. That is why the EU presented the MDG Initiative last year. It will provide an extra €1 billion for African, Caribbean and Pacific countries and has a focus on those MDGs that are most off-track, including water and sanitation.

The management of water resources affects all sectors that are important for inclusive growth and sustainable development, such as energy generation, agriculture, food security, and the environment. We will therefore prioritise sustainable water management in our future development policy".

The EU Water Initiative and "ACP-EU Water Facility"

To respond to the need for increased focus on water in development policies, the EU launched the EU Water Initiative (EUWI) in 2002. It is a political initiative that seeks to assist partner countries in the development and implementation of policies and strategies for the water and sanitation sector. In that framework, the EU and the ACP countries launched the ACP-EU Water Facility in 2004 with €700 million devoted to projects for the period 2005-2013.  

European Commission funding and results

Since 2004, more than 32 million people have gained access to improved water supply and 9.5 million to sanitation facilities thanks to support from the European Commission. Since 2002, EU support to water–related issues amounts to €1.2 billion.  The Neighbourhood Investment Facility and the Facility for Euro-Mediterranean Investment and Partnership also contribute to fund water-related programmes.

Background

According to the MDGs, the proportion of people without sustainable access to safe drinking water should be halved by 2015, starting from a reference point of 23% in 1990. The world is currently on track to achieve and even exceed this, having reached 13% in 2008. But nearly 900 million people still do not have access to safe drinking water. 330 million of these live in sub-Saharan Africa. The MDGs also state that the number of people without access to sanitation should be halved. The world is off track on this.

More info:

Website of Commissioner for Development Andris Piebalgs:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_en.htm

Website of EuropeAid Development and Cooperation DG: http://ec.europa.eu/europeaid/index_en.htm

Website of the EU Water Initiative: http://www.euwi.net/

Website of the ACP-EU Water Facility:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/acp/regional-cooperation/water/index_en.htm

EU-UNICEF website with information on water and sanitation: http://www.unicef.org/ec/index.html

Contacts:

Catherine Ray, Spokesperson:   +32 2 296 99 21 or +32 498 96 99 21– catherine.ray(at)ec.europa.eu

Wojtek Talko, Press Officer:  +32 2 297 85 51 or +32 498 97 85 5 – wojtek.talko(at)ec.europa.eu


Annexes:

Examples of EU assistance to urban projects

Maputo Water Supply Project

Maputo is the capital and the largest city of Mozambique, its wider area counts a population of 1.8 million. The project (Commission contribution: €25 million, total of EU contribution in grants and loans: €66.1 million) aims at improving water supply services in the greater Maputo area by supporting the continuing development and rehabilitation of the city’s water supply system. This will meet increasing water demand and broaden service coverage, from 670,000 to 1,500,000 people.

The project will expand water production capacity from 4000 to 10.000 m³/hour, increase daily time of supply from 4 to 20 hours, reduce unaccounted-for water from 62% to 40% and increase network coverage towards peri-urban areas: from 1125 km to 1627 km of installed network.

 

Support of Civil Society Initiatives to Strengthen the Water and Sanitation Sector in Cap-Haitien

This project (Commission contribution: €3 million) aims at increasing the water flow in the town of Cap-Haitien (Haiti), provide drinking water and sewerage services for the inhabitants most in need and improve the institutional capacity of the water sector.

Larger Cap-Haitien has a growing population of currently 500,000 people. Poor drinking water supply and sanitation services have a major impact on public health and the quality of life of residents.

The project will rehabilitate a gravity system that will provide potable water to 3,000 people. A new pumping station with a production capacity of 35l/sec will be installed, together with a new water network to serve more than 100,000 people. 42 communal toilets will be constructed, to serve residents in poor neighbourhoods. Four micro enterprises will be established for waste collection, providing services to 3,500 households. The project further involves the elaboration of a strategic plan for the water and sanitation sector of the city.

 


 

Journée mondiale de l'eau: la Commission mobilise €40 millions pour améliorer l'accès à l'eau en Afrique, aux Caraïbes et au Pacifique

Dans le cadre de la Journée mondiale de l'eau le 22 mars, axée sur « De l'eau pour les villes – une réponse au défi urbain », le Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs, annonce le lancement d'un mécanisme financier innovant dans le cadre de la "Facilité ACP-UE pour l'Eau". 40 million d'euros sont disponibles pour ce mécanisme, créé pour combiner des subventions du Fonds européen de Développement (FED) avec des prêts des institutions financières bilatérales et multilatérales de l'UE, afin de financer des projets pour l'accès à l'eau et aux services d'assainissement dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Le nouvel instrument permettra d'accroître l'effet de levier de l'aide financière et une plus grande participation du secteur privé. Il participe également aux efforts de l'UE pour aider les pays en développement à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement relatifs à l'eau potable et l'assainissement.

Le Commissaire européen au Développement a déclaré: « Pour des milliards de personnes à travers le monde, l'accès à l'eau potable et aux services sanitaires reste toujours une question de vie ou de mort.  Mettre l'accent sur les villes pour cette Journée mondiale de l'eau 2011 est particulièrement pertinent. La croissance rapide de la population dans les villes des pays en voie de développement met en effet une pression supplémentaire sur les infrastructures et les services.

Dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), la communauté internationale a pris l'engagement de fournir de l'eau potable et des services sanitaires à des milliards de personnes. Depuis 2000, nous avons fait des progrès considérables, mais nous ne devons pas relâcher nos efforts. C'est dans cette optique que l'UE a présenté l'Initiative des OMD l'année dernière. Elle fournira 1 milliard d'euros supplémentaires pour les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et elle se concentre sur les objectifs qui sont les plus loin d'être atteints, dont l'eau et les services sanitaires.

La gestion de l'eau affecte tous les secteurs importants pour la croissance inclusive et le développement durable, tels que l''énergie, l'agriculture, la sécurité alimentaire et l'environnement. La gestion durable de l'eau doit donc être une des priorités de notre future politique de développement. »

L’initiative  pour l’eau de l’UE

Pour répondre à la nécessité de mettre davantage l'accent sur ​​l'eau dans les politiques de développement, l'UE, a lancé l'Initiative pour l'eau de l'UE (EUWI) en 2002. Il s'agit d'une initiative politique qui vise à aider les pays partenaires au développement et à la mise en œuvre des politiques et stratégies pour le secteur de l’eau et de l’assainissement. Dans ce cadre, l'UE et les pays ACP ont lancé en 2004 la Facilité de l’ACP-UE pour l'eau, dotée de € 700 millions  pour la période 2005-2013.  

Le financement de la Commission Européenne et les résultats

Depuis 2004, plus de 32 millions de personnes ont eu accès à l'eau potable et 9,5 millions ont pu profiter des installations d'assainissement grâce à l'appui de la Commission européenne. Depuis 2002, l'UE a consacré  autour d'1,2 milliard € pour les programmes liés à l'eau La facilité d'investissement du voisinage et la Facilité pour l'investissement et le partenariat euro-méditerranéen proposent aussi des financements pour les projets liés à l'eau.

Le contexte

Selon les OMD, la proportion de la population sans accès régulier à l'eau potable doit être réduite de moitié d'ici 2015, basé sur le point de référence de 23% en 1990. Le monde est actuellement en bonne voie d'atteindre ce but, et même de le dépasser, après avoir atteint les 13% en 2008. Cependant, presque 900 millions de personnes n'ont toujours pas d'accès à l'eau potable. 330 millions d'entre elles vivent en Afrique sub-saharienne. Les OMD indiquent également que le nombre de personnes sans accès aux services sanitaires doit être réduit de moitié. Dans ce cas, le monde n'est pas en bonne voie.

Pour plus d’informations:

Site internet du Commissaire pour le Développement Andris Piebalgs:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_en.htm

Site internet de la Direction Générale du Développement et de la Coopération EuropeAid DG: http://ec.europa.eu/europeaid/index_en.htm

Site internet de l’initiative de l’UE pour l’Eau: http://www.euwi.net/

Site internet pour la Facilité ACP-UE pour l'Eau:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/acp/regional-cooperation/water/index_en.htm

Site internet avec de l’UE-UNICEF  sur l’eau et l’assainissement: http://www.unicef.org/ec/index.html

Contacts:

Catherine Ray, Porte Parole: +32 2 296 99 21 ou +32 498 96 99 21 – catherine.ray(at)ec.europa.eu

Wojtek Talko, Officier de Presse: +32 2 297 85 51 ou +32 498 97 85 51 – wojtek.talko(at)ec.europa.eu


Annexes

Exemples de l’aide de l’UE aux projets urbains

Projet d’approvisionnement en eau à Maputo

Maputo est la capitale et la plus grande ville du Mozambique, comptant une population de 1,8 million. Le projet (contribution de la Commission: 25 M €, total de la contribution de l'UE en subventions et prêts: € 66.1 millions) vise à améliorer les services d'approvisionnement en eau dans la grande région de Maputo en soutenant le développement durable et la réhabilitation du système d'approvisionnement en eau de la ville. Cela permettra de satisfaire la demande croissante en eau et d'élargir la couverture des services, de 670.000 à 1.500.000 personnes.

Le projet augmentera la capacité de production d'eau de 4000 à 10.000 m³ / heure, augmentera le temps journalier de l'offre de 4 à 20 heures, réduira les déperditions d'eau de 62% à 40% et augmentera la couverture du réseau vers les zones péri-urbaines de 1125 km à 1627 km de réseau installé.

Soutien aux initiatives de la société civile afin de renforcer le secteur de l’eau et de l’assainissement à Cap-Haitien

Ce projet (contribution de la Commission: 3 M €) vise à augmenter le débit d'eau dans la ville de Cap-Haïtien (Haïti), et à fournir de l'eau potable et d'assainissement pour les habitants les plus démunis et à améliorer la capacité institutionnelle du secteur de l'eau.

Grandes Cap-Haïtien a une population de 500.000 personnes actuellement. Les insuffisants services d'approvisionnement en eau potable et l'assainissement ont un impact majeur sur la santé publique et la qualité de vie des résidents.

Le projet permettra de réhabiliter un système de gravité qui fournira de l'eau potable pour 3000 personnes. Une nouvelle station de pompage d'une capacité de production de 35l/sec sera installée, ainsi qu'un nouveau réseau d'eau  au service de plus de 100.000 personnes. 42 toilettes publiques seront construites, pour desservir les résidents dans les quartiers pauvres. Quatre micro-entreprises seront établies pour la collecte des déchets, fournissant leurs services à 3.500 ménages. Le projet consiste en outre à l'élaboration d'un plan stratégique pour le secteur de l'eau et l'assainissement de la ville.